WWW.MORSAY.NET

LE SITE OFFICIEL DU PRÉSIDENT MORSAY

Le programme du président Morsaysortir la France de la galère

Le président Morsay a un plan pour sortir la France de la galère, aider les plus pauvres et lutter contre les grandes entreprises et la police nationale. Morsay est le seul candidat à vouloir restaurer la liberté et la prospérité pour les citoyens du monde, pas pour l'état français.

Shlagito

Elian Mozberra dit Shlagito est le secrétaire général à la Justice au sein du parti Morsay, et un des trois fondateurs du collectif truand de la galère avec Sofiane Bernanke et Ryan Rockefeller.

Shlagito est l'architecte derrière la lutte contre l'état français et le pouvoir public. Depuis 1993 il combat l'étatisme sous toutes ses formes et œuvre pour une véritable révolution citoyenne.

La révolution contre l'état français est une priorité absolue pour Shlagito.

Biographie de Shlagito

Shlagito, de son vrai nom Elian Mozberra, est né le 26 Septembre 1979 à Monaco mais grandit à Montrouge en région parisienne.

Dès l'enfance, Shlagito est sujet à des abus étatiques intolérables. Enfermé tantôt en centre de rééducation, tantôt en psychiatrie, l'état français refuse de voir le jeune Mozberra en liberté bien qu'il ne voit reproché aucun crime ou délit de la part des autorités.

En 1993 Shlagito s'évade de maison de redressement pour former un groupe de lutte contre l'état français et l'autorité publique. Ce groupe est majoritairement composé d'anciens détenus, d'amis de Shlagito et d'autres révolutionnaiures anarchistes qui se joignent progressivement au mouvement.

Ce groupuscule étant d'une part très désorganisé et d'autre part incohérent avec les prétentions de Shlagito, celui-ci se retira et quitta la France pour Baltimore, dans le Maryland.

Shlagito profita de son séjour aux États-Unis pour étudier la révolution américaine et plus généralement le soulèvement des peuples contre les états.

En novembre 1999 Shlagito retourne en France et décide de fonder le collectif H2Fr, une amélioration de son groupe d'action précédent.

Pendant plus de trois ans le collectif H2Fr nouvellement créé organise des actions clandestines contre l'état français, la police et les pouvoirs publics. Mais en août 2003, sous prétexte d'un contrôle anti-drogues, Shlagito se fait arrêter par les forces de police et est condamné à 15 ans de prison ferme.

C'est en prison que Shlagito fera connaissance de Sofiane Bernanke dit Zehef, et qu'il parlera du collectif H2Fr à ce dernier. Bernanke sera aussitôt captivé par l'idée d'un collectif révolutionnaire et anti-état.

Ensemble, Shlagito et Bernanke s'évadent de prison en janvier 2004. Ne pouvant rester en France, Zehef repart aux États-Unis mais jure de revenir et d'aider Shlagito à renverser l'état français.

Toujours en janvier 2004, Shlagito part pour l'Albanie et y résidera pendant près de deux ans, deux années pendant lesquelles Shlagito préparera un plan d'attaque contre l'état français et la police, avant de revenir en France, à Nice cette fois-ci.

En février 2006 Shlagito organise une révolte à Nice, très vite étouffée par les services secrets français. Il recrute néanmoins David Kremin dans son groupe d'action.

En avril 2006, Shlagito, Bernanke et Rockefeller fondent le collectif truand de la galère avec pour but le renversement de l'état français. Depuis, Shlagito a fait plusieurs apparitions aux côtés d'autres membres influents des truands de la galère.

Shlagito fut nommé secrétaire général à la Justice au parti Morsay een juillet 2012.

Anecdote : Il est possible que Shlagito et Morsay se soient connus avant d'entrer dans le collectif truand de la galère. En effet, ceux-ci ont habités pendant près de quatre ans dans le même État.