WWW.MORSAY.NET

LE SITE OFFICIEL DU PRÉSIDENT MORSAY

Le programme du président Morsaysortir la France de la galère

Le président Morsay a un plan pour sortir la France de la galère, aider les plus pauvres et lutter contre les grandes entreprises et la police nationale. Morsay est le seul candidat à vouloir restaurer la liberté et la prospérité pour les citoyens du monde, pas pour l'état français.

Nos Valeurs

Le parti Morsay est un parti nouveau, qui plonge ses racines dans la tradition humaniste, la révolution américaine et son constitutionnalisme, la résistance à l'oppression tyrannique du communisme, mais aussi dans la déclaration des droits de l'homme et du citoyen et la croyance en un marché libre, favorisant le commerce et les échanges.

Anti-étatique et anti-collectiviste, le parti Morsay défend l'humain en temps qu'être libre et capable de se débrouiller seul dans toute société sans l'intervention ou le dictat d'une entité politique autoritaire, voir parfois absolutiste.

Contre le constructivisme coercitif, Morsay ne croit pas en la lutte des classes ou la promesse d'un monde meilleur, pour employer la rhétorique socialiste. Au contraire Morsay base son programme sur la vision d'une société civile organisée selon un ordre spontané, où la liberté individuelle et l'autonomie des activités sociales prime sur la propagande collectiviste.

Enfin, le parti Morsay est un parti fort qui ne cède pas face aux menaces, aux boycotts et aux censures des bureaucrates et du pouvoir. Morsay a toujours défendu la plus petite minorité, à savoir l'individu, face aux abus étatiques et policiers.

Le programme de Morsay repose sur cinq valeurs fondatrices et fondamentales à ce projet : la résistance à l'état, la liberté, la responsabilité, le droit naturel et la propriété privée.

Morsay pour la résistance à l'état

La résistance face à l'état français, entité illégitime et dénuée de devoir moral, est le thème central de cette campagne politique et fondement premier du parti Morsay.

Pour Morsay il ne peut y avoir de liberté sous le joug d'un état totalitaire et spoliateur. Il est inconcevable d'envisager l'existence d'une forme de pouvoir public telle que celle en vigueur actuellement, un état fasciste niant la liberté civile et contractuelle des citoyens, dans une société libre.

C'est en toute logique que la toute première proposition du programme politique de Morsay, ainsi que le fil conducteur de son projet pour la France, soit la désétatisation.

Morsay pour la liberté

La liberté est le second aspect le plus important de cette campagne. Par force ou par subterfuge, l'état français s'est emparé d'un d'un contrôle total et d'un pouvoir absolu sur la vie privée des citoyens, forçant alors ceux-ci à céder leurs libertés individuelles et leurs droits face au dictat autoritaire d'une oligarchie constructiviste.

Morsay veut au contraire restaurer la liberté des citoyens, dans tous ses aspects : libertés économiques, libertés civiles, liberté d'expression, liberté d'association. Pour Morsay, la liberté est non seulement un objectif idéologique mais également le principal vecteur de développement culturel et d'accroissement du niveau de vie.

Restaurer la liberté est une nécessité pour garantir les droits de l'individu face à la collectivité et aux pouvoirs publics.

Morsay pour la responsabilité

Liberté et responsabilité sont deux valeurs indissociables, car sans responsabilité du citoyen il ne peut y avoir de liberté. L'état français, partisan de l'irresponsabilité collective plutôt que la responsabilité individuelle, veut au contraire une société constructiviste où il n'existe ni liberté ni droit.

Plutôt que de s'en prendre directement aux libertés des citoyens, l'état français cherche bien souvent à travers un matraquage législatif à déresponsabiliser l'individu au profit du groupe.

Le résultat est le même : toujours plus de pouvoir pour les bureaucrates, de moins en moins de liberté pour les citoyens.

La responsabilité est et doit demeurer avant tout individuelle. C'est aux citoyens et non aux institutions de savoir apprécier les conséquences de leurs actions.

Morsay pour le droit naturel

Le résultat le plus marquant d'une société totalitaire et collectiviste est la prolifération de législations et réglementations étatiques, toutes plus liberticides les unes que les autres.

Mais pour Morsay le citoyen n'a aucun devoir vis-à-vis de l'état français ou des régulateurs liberticides puisqu'il n'a signé aucun contrat avec eux. Le citoyen est uniquement tenu de respecter le droit naturel, qui est le code de conduite dans un état de droit et une société ouverte.

Morsay pour la propriété privé

Dernier rempart face au totalitarisme collectiviste et étatique, la propriété privée doit être défendue contre l'absolutisme du pouvoir public. Il ne peut exister de liberté sans la propriété privée, et croyez bien que les attaques incessantes de l'état français contre le droit de propriété des citoyens ne sont pas fortuites.

Pour Morsay le droit de propriété est inaliénable et essentiel au développement social dans une société libre, et les atteintes de l'état français allant à l'encontre de ce droit doivent être combattues.