WWW.MORSAY.NET

LE SITE OFFICIEL DU PRÉSIDENT MORSAY

Le programme du président Morsaysortir la France de la galère

Le président Morsay a un plan pour sortir la France de la galère, aider les plus pauvres et lutter contre les grandes entreprises et la police nationale. Morsay est le seul candidat à vouloir restaurer la liberté et la prospérité pour les citoyens du monde, pas pour l'état français.

Zehef

Youssef Mehadji, dit Zehef, est l'actuel vice-président de l'administration fédérale Morsay et un des acteurs les plus éminents du mouvement Morsay pour la liberté. Par ailleurs, Zehef est le créateur du collectif truand de la galère.

Avant même de rencontrer Morsay, Zehef a toujours féndu le droit naturel des citoyens contre l'oppression étatique, les dérives du pouvoir public et l'impunité policière.

Si la désétatisation et la restauration de la liberté des citoyens sont les combats de Morsay, la lutte contre l'omnipotence du pouvoir public et la résistance au fascisme corporatiste sont ceux de Zehef. Zehef est par ailleurs, contrairement à son oncle Ben, ardent défenseur de l'étalon-or et de la concurrence des devises.

Biographie de Zehef

Bien que né le 12 Août 1983 à Madrid, Youssef Mehadji dit Zehef grandit à Argenteuil. Les parents de Zehef sont tous deux algériens, mais il possède également des origines koweïtiennes, iraniennes, américaines et libanaises.

Dès sa plus tendre enfance, Zehef se révolte contre la propagande étatiste et liberticide de l'éducation nationale, ce qui lui vaudra plusieurs condamnations en temps que mineur. Lassé de l'enseignement public, il se tourne vers le privé en seconde et obtient un baccalauréat général de sciences.

Admis à Harvard Business School en 1999, il y obtient en 2003 un doctorat en Business Economics et une maîtrise en Business Administration.

Peu après son retour en France d'octobre 2003, Zehef se fait arrêter à la frontière espagnole et condamné sans procès par les autorités françaises à un emprisonnement à durée indéterminée pour faits inconnus. Zehef maintiendra lors de son arrestation qu'il s'agit d'un coup d'état censé le mettre hors d'état de nuire et jure de se venger des autorités publiques françaises.

Au cours de son emprisonnement Zehef fait la connaissance d'Elian Mozberra, un ancien terroriste condamné pour faits de possession d'armes, possession de substances illicites et outrage avec circonstances aggravantes. Mozberra révèle alors à Zehef qu'il est membre d'un réseau anarchiste révolutionnaire, le collectif H2Fr. Ce collectif intéresse fortement Zehef, ce dernier y voit une possibilité de renverser l'état français et se venger des autorités qui l'ont fait enfermer sans procès.

Zehef et Mozberra s'évadent en janvier 2004 et deviennent instantanément les fugitifs les plus recherchés de France. Officiellement l'évasion n'a jamais été relayée à la presse, mais l'état français a organisé de nombreuses opérations clandestines en coopération avec des groupes d'assaut, des forces spéciales et des unités antiterroristes pour tenter de retrouver les fugitifs.

Zehef n'étant pas officiellement recherché par les autorités, il décide de quitter la France et retourner sur la côte Est des États-Unis.

En juillet 2004 Zehef rencontre Ryan Rockefeller dans un hôtel de New-York. Rockefeller, encore étudiant à cette époque, soutient le projet révolutionnaire de Zehef et ensemble ils décident de retourner en France pour former un réseau politique de revendicateurs déterminés à la restauration des libertés des citoyens.

Ansi en avril 2006 avec l'aide de Ryan Rockefeller et d'Elian Mozberra, toujours fugitif, Zehef fonde le collectif truand de la galère successeur au collectif H2Fr.

Le trio révolutionnaire a de grands projets pour cette nouvelle organisation politique, mais tout ne se passe pas comme prévu pour Zehef. En février 2007, peu avant l'élection de Nicolas Sarkozy au poste de président de la république, poste par ailleurs convoité par les truands de la galère, Zehef se fait appréhender par la police nationale et atterrit en centre de détention une fois de plus sans procès.

C'est une nouvelle fois en prison que Zehef fera une rencontre décisive pour sa carrière politique. Au cours de sa détention en mai 2007 Zehef fait la connaissance de Julien Poulini, autrement dit du célèbre Morsay. Morsay et Zehef fondent ensemble une doctrine basé sur la restauration de la liberté des citoyens, la confiance en un marché libre et la désétatisation. Zehef base ses théories sur son vécu au collectif truand de la galère et son expérience de businessman tandis que Morsay apporte quant à lui un renouveau tant attendu avec les thèses anarcho-capitalistes d'auteurs comme Murray Rothbard ou Lew Rockwell.

En juillet 2012 le parti Morsay est institué et Morsay en est nommé président. Zehef assure depuis son rôle de vice-président la cohésion du parti, et reste leader du collectif truand de la galère.